Voir ou découvrir la ville autrement…

L’histoire ou le temps passé

Rue Croix des Teinturiers, Châlons en Champagne

Rue Croix des Teinturiers, Châlons en Champagne


Une des rues commençant au bas de la rue d’Orfeuil, aujourd’hui appelée de la Croix-des-Teinturiers, portait d’ancienneté le nom de rue du Pont-de-Putte-Savatte (1295). Elle prenait son nom du pont assis sur la rivière et qui était ainsi baptisé, expression qui, même dans les actes dressés par l’official, n’était jamais latinisée...

En savoir plus...
Pont Putte-Savate (Pont Croix-des-Teinturiers)

Pont Putte-Savate (Pont Croix-des-Teinturiers)


En 1548, il avait été décidé que ce pont serait reconstruit en pierre dure; cependant, au commencement du siècle actuel, il était encore en bois et fort bas, couvert de maisons mal alignées, petites et suspendues sur des pieux au-dessus de la rivière. Son nom, qui remontait à une époque fort reculée, lui venait sans doute de ces maisons, qui étaient...

En savoir plus...
La ville aux belles flèches

La ville aux belles flèches


La ville de Châlons était désignée, il y a quelques siècles, comme une des belles et florissantes cités de la Champagne ; on l’appelait la ville aux belles flèches ; elle avait 13 portes, 13 ponts, 13 paroisses, 13 couvents, 13 justices, 13 hospices et maisons charitables, un hôtel des monnaies, et sa population sous Charles V, s’élevait à 60,000 âmes environ.

En savoir plus...
Incendie du Couvent des religieuses de St Joseph

Incendie du Couvent des religieuses de St Joseph


Le couvent des Bénédictines de Saint-Joseph, situé dans la rue à laquelle il a donné son nom, près du Collège, doit son origine à Mme de Beauvillers, abbesse d’Avenay, qui le fonda à Châlons, pour servir de refuge à ses religieuses, en cas de guerre ou d’accident. Détruit en partie par les flammes, dans la nuit du 25 au 26 septembre 1769...

En savoir plus...
Histoire de la Porte Sainte-Croix à Châlons en Champagne

Histoire de la Porte Sainte-Croix à Châlons en Champagne


En 1500, la porte Sainte-Croix était encore située à l’intersection de la rue Saint-Martin, de la rue Pipie et de la rue Sainte-Croix. La rue Saint-Martin et la rue Pipie n’existaient pas alors; leur emplacement était occupé par les fossés de ville. En 1544, on projeta l’érection d’une nouvelle porte, elle fut reculée au lieu où elle est aujourd’hui.

En savoir plus...
La rue d’Orfeuil à Châlons en Champagne

La rue d’Orfeuil à Châlons en Champagne


Depuis une époque tres reculée, cette rue portait le nom de rue de Brebis – que l’on écrivait aussi de Berbis – Vicus ovium (1270), et cela très probablement parce qu’en ce lieu, dès le XIIIe siècle et sans doute auparavant, se tenait le marché aux moutons. On la nomme aujourd’hui et depuis le commencement de ce siècle :
Rue d’Orfeuil, hommage rendu à M. Rouillé d’Orfeuil...

En savoir plus...
Le Marché au blé, la foire des Sannes

Le Marché au blé, la foire des Sannes


Si l’on quitte la grande rue ou rue de Marne vers son extrémité supérieure, on entre dans la rue des Lombards. Cette rue, quoique portant d’ancienneté ce même nom, est souvent désignée d’une façon différente dans les actes anciens ; tantôt on l’appelle : rue allant de la Loge au marché (1567), rue devant Saint-Alpin (1569), rue tirant à la Loge appelée la rue des Lombards (1559), rue du Marché (1535).

En savoir plus...
Quartier du Cours d’Ormesson à Châlons en Champagne

Quartier du Cours d’Ormesson à Châlons en Champagne


Ce quartier limité au sud par les murs de la ville, à l’est et à l’ouest par les deux canaux, au nord par la rue Eustache-de-Conflans, ne se compose que de trois rues longitudinales, d’un boulevard, de quelques ruelles transversales et de la promenade dite :
Le Cours d’Ormesson...
En savoir plus...
Eglise Saint-Loup

Eglise Saint-Loup


Le seul monument remarquable existant dans cette rue est l’église Saint-Loup, dont la création fut ordonnée en 1245. Il n’existait dans ce quartier aucune église auparavant; le ban des Clercs faisait partie de la paroisse Notre-Dame. Cette église paraît avoir été d’abord construite d’une façon provisoire, n’ayant de définitif qu’une tour carrée destinée à renfermer...

En savoir plus...
PORTE MARNE

PORTE MARNE


La porte de Marne fortifiée fut détruite peu de temps avant la révolution; elle devait être remplacée par une autre, de style plus moderne; mais les agitations, les guerres, les invasions firent négliger ce projet, et cette entrée, la plus fréquentée de la ville, resta jusqu’en 1848, c’est-à-dire plus de soixante ans sans autre fermeture qu’une grande porte en bois...

En savoir plus...
Anciens noms de rues de la ville de Châlons en Champagne

Anciens noms de rues de la ville de Châlons en Champagne


  • La rue de L’ARSENAL s’est appelée rue du Magasin.
  • La rue des AUGUSTINS portait le nom de Champbreaux dans la partie prise par le cours d’Ormesson, le reste de la rue s’appelait rue des Augustins.
  • La rue basse SAINT-JEAN était la rue de la Haizette.

  • En savoir plus...
    Edmond Thénière était de Châlons…

    Edmond Thénière était de Châlons…


    Cela aurait pu être bien pire, et pourtant… !!!
    On l’appelait « L’Orient Espress » ou train H. Ce jour-là, en gare de Vitry au kilomètre 205 300, la locomotive 36 (machine 3126) à 4 cylindres de type 120 tonnes suivie de son fourgon contenant l’eau et le combustible nécessaires à l’alimentation d’une locomotive à vapeur (appelé aussi : tender) tire l’ensemble du convoi.

    En savoir plus...

    Bibliographie

    Ouvrages utilisés sur ce site :
    • Histoire de la Ville de Châlons Sur Marne et ses monuments – L. Barbat (1854)
    • Topograhie Historique de la ville de Châlons-Sur-Marne – L. Grignon (1889)