Voir ou découvrir la ville autrement…

La ville aux belles flèches

Le faubour de Marne de ChaalonsLe faubour de Marne de Chaalons fortifié de neuf depuis le 2me octobre jusques au 30me novembre 1615 par estrème dilligence,
dessin de Claude Chastillon, gravure anonyme, [1615]
BM Georges Pompidou de Châlons-en-Champagne, ES PL ANC CHA 5 [17525]

 

La ville de Châlons était désignée, il y a quelques siècles, comme une des belles et florissantes cités de la Champagne ; on l’appelait la ville aux belles flèches ; elle avait 13 portes, 13 ponts, 13 paroisses, 13 couvents, 13 justices, 13 hospices et maisons charitables, un hôtel des monnaies, et sa population sous Charles V, s’élevait à 60,000 âmes environ.
Ses fabriques d’étoffes et son commerce étaient considérables. Elle fut le siège d’un évèque qui était Comte et pair de France, d’un intendant, et le chef-lieu de la généralité de Champagne. Elle était suffisamment fortifiée et sa milice bien organisée.
Durant les guerres du moyen-âge, les invasions anglaises et les guerres de religion, elle résista à toutes les attaques ; ce n’est qu’en 1814 qu’elle fut prise pour la première fois depuis 963, époque où les fils du comte de Vermandois l’avaient réduite en cendres.

Laisser un commentaire

Bibliographie

Ouvrages utilisés sur ce site :
  • Histoire de la Ville de Châlons Sur Marne et ses monuments – L. Barbat (1854)
  • Topograhie Historique de la ville de Châlons-Sur-Marne – L. Grignon (1889)